A partir de novembre 2020, une bourse de fins d’études de la Graduiertenförderung der Hochschulen des Saarlandes (GraduSaar) est accordée à Felix SCHUBERT pour la durée d’un an afin de soutenir ses études doctorales en droit public comparé.

Il a commencé sa formation juridique en 2011 au Centre Juridique Franco-Allemand (CJFA), l’université de la Sarre et l’université de Lorraine où il a obtenu en 2014 une double Licence en droit. Par la suite, il a obtenu en 2015 une Maîtrise en droit international de l’université Paris II Panthéon-Assas avant de continuer ses études en Allemagne. En 2016, il a obtenu un Bachelor of Laws en droit français de l’université de Potsdam. Un an plus tard, il valide son Premier Examen d’Etat à Berlin/Brandebourg. En 2017, il a commencé une thèse en cotutelle aux universités de la Sarre et Paris II Panthéon-Assas. Depuis 2017, il travaille également en tant qu’assistant scientifique à la Chaire de Droit public français de Monsieur le professeur Philippe Cossalter de l’université de la Sarre. Felix SCHUBERT rédige sa thèse sur le sujet « L’Etat partie à l’arbitrage : comparaison France – Allemagne » en français. En 2018, il a commencé son stage judiciaire (Rechtsreferendariat) et l’a terminé avec l’obtention du Second Examen d’Etat en 2020. Outre sa formation juridique, Felix SCHUBERT publie régulièrement en français et anglais sur le droit public allemand. Depuis 2017, il enseigne également le droit allemand aux universités de la Sarre, de Lorraine et Nice Sophia-Antipolis. Il continue ses recherches depuis le printemps 2020 à Paris.

La bourse GraduSaar rééditée en 2020 est accordée sur la base de l’excellence académique pour des projets scientifiques prometteurs d’un apport important à la recherche. Une préférence est donnée à des projets nés de coopération entre plusieurs universités.